Accueil / Yoga / Yoga: postures toniques ou «restoratives»? Laquelle choisir?

Yoga: postures toniques ou «restoratives»? Laquelle choisir?

restoratives

Comment différencier si le corps a besoin d’une pratique de yoga tonique ou de postures de yoga «restoratives», plus douces?

Il n’y a pas de réponse simple à cette question. C’est à force de pratiquer que vous découvrirez ce qui est bon pour vous. Plus vous serez à l’écoute de votre corps et de votre ressenti, plus vous saisirez ce qui vous convient.

Comment ne pas se faire berner par la «fausse fatigue»?

La plupart des personnes qui travaillent de 9h à 17h se sentent épuisées de leur journée de travail. Cela est souvent dû à la fatigue mentale. Un truc simple, qui marche pour moi, est de commencer par des postures «restoratives». Par exemple, Viparita karani:

  • Bassin en appui sur un bloc ou un traversin

  • Jambes relevées avec pieds appuyés au mur

  • Bras au-dessus de la tête

Après cinq ou dix minutes dans cette posture, quand je sors tranquillement de la posture (je roule sur le côté droit), j’enchaîne avec la posture du chat. Si je me sens revigorée, je poursuis avec des postures debouts ou plus toniques. Si après le chat, je me sens léthargique, je peux poursuivre avec des postures d’extension (exemple, le Cobra). En effet, les extensions donnent souvent un coup de fouet au système nerveux.

Il est normale de devoir faire un effort psychologique avant sa pratique quotidienne de yoga. Même pour les postures «restoratives», qui ne demandent pourtant aucun effort, vous pourrez constater une lutte intérieure entre faire ou pas la posture. Pour tous les bienfaits physiques et psychologiques que vous apportera votre pratique personnelle, je vous encourage à faire deux ou trois postures par jour.

Il est parfois utile de consulter un professionnel qui a des notions du yoga thérapeutique. En effet, parfois ce que nous ressentons être bon pour nous est peut-être au contraire nocif. Pensons à la posture de l’Enfant. Pour les personnes ayant une forte cyphose dans le dos, il vaudrait mieux choisir une autre posture.

Pour ceux qui pensent manquer de temps pour rencontrer un professionnel, sachez qu’avec les technologies d’aujourd’hui, nous pouvons nous organiser pour nous rencontrer de façon virtuelle. Pour de l’information à ce sujet, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *