Accueil / Yoga / La respiration yogique

La respiration yogique

respiration yogique

La respiration yogique complète c’est la respiration de base pour apprendre la maîtrise du souffle. Elle s’effectue en trois phases: la phase abdominale, la phase thoraciques et la phase claviculaire.

La phase abdominale

Assis au sol (sur un bloc afin d’éviter une rétroversion du bassin) ou sur une chaise, paumes posé sur le ventre, dirigez le souffle dans l’abdomen et sentez le ventre se gonfler à l’inspiration et se dégonfler à l’expiration. Entraînez-vous pendant plusieurs longues respirations à ressentir ce mouvement du ventre.

La phase thoraciques

Posez vos paumes sur les côtés de votre cage thoracique, à peu près sur la ligne des aisselles. Dirigez le souffle vers la cage thoracique et santé vos flancs s’ouvrir et s’écarter à l’inspiration, et se refermer à l’expiration. Entraînez-vous pendant plusieurs longues respirations à ressentir l’ouverture de votre cage thoracique.

La phase claviculaire

Posez une main sur le haut de votre cage thoracique, la paume sur le sternum, les doigts sur une ou les deux clavicules. Dirigez votre souffle vers le haut de la cage thoracique et santé la poitrine se soulever à l’inspiration et redescendre à l’expiration. Entraînez-vous pendant plusieurs longue respiration à ressentir le soulèvement de votre poitrine et de vos clavicule.

Respiration yogique complète liant les trois phases précédentes

1. Gardez une respiration fluide, profonde et naturelle avec un rythme est lent.
2. En inspirant longuement par le nez, commencer par diriger le souffle dans l’abdomen. Laissez le ventre se gonfler comme un ballon, sans laisser la sangle abdominale se distendre. En somme, votre ballon doit avoir une forme ovale et non ronde: Il occupe ainsi un espace vertical, sans pousser le ventre vers l’avant.
3. Continuez de remplir vos poumons en laissant le souffle monter et ouvrir les côtes en les soulevant vers le haut et vers l’extérieur.
4. Laissez la poitrine se soulever, puis les clavicules et enfin toute la cage thoracique.
5. Expirez en laissant le souffle suivre le chemin inverse, simplement se vider longuement, profondément.
6. Tout en différenciant c’est trois phases, essayez de les lier ensemble, sans saccade, sans rétention, de manière à avoir un souffle fluide depuis le ventre jusqu’au haut de la cage thoracique, comme une vague qui entrerait en vous avec douceur à chaque inspiration et ressortirait avec lenteur à chaque expiration.

Plusieurs personnes me consultent, car elles ont des difficultés à maîtriser leur respiration. Si c’est votre cas, sentez vous à l’aise de communiquer avec moi afin que je vous accompagne dans des exercices ciblés pour vous!

(Ce texte est inspiré du livre: Le yoga sur chaise des auteurs Claire Armange et Julie Banville.)

Écrire un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *