Accueil / PNL / Les 3 réactions instinctives à la peur

Les 3 réactions instinctives à la peur

peur

Les réactions instinctives de l’humain face à la peur  naissent dans la partie du cerveau qui régit nos émotions (cerveau limbique). L’humain a appris à agir de façon plus civilisée et moins émotionnelle grâce au développement du néocortex. Tout en restant sensible à nos émotions, cette partie de notre cerveau  nous permet de réagir de manière plus sage face aux diverses situations quotidiennes.

Que faire lorsque nos émotions dirigent nos actions? Pour mieux comprendre le phénomène nous allons explorer les 3 réactions automatiques de notre cerveau face à la peur. Cela vous aidera peut-être à être plus conscient(néocortex) de vos émotions et de mieux gérer vos impulsions (limbiques).

Quels sont les 3 réflexes instinctifs de l’humain face à la peur?

Prenons l’exemple d’un accrochage entre deux autos. Un  automobiliste (appelons-le Bob) qui se fait rentrer dans son parechoc par un autre conducteur (Georges).

Probablement vous reconnaitrez-vous ou une personne de votre entourage, dans les trois cas exposés.

1e réaction : L’attaque

Bob sors de son auto, se dirige vers Georges et lui crie une tonne de bêtises, sans même avoir observé s’il y avait des dommages sur son auto. Sa réaction de colère part de la peur qu’il a vécue en se faisant secouer lors de l’impact. Soit il se calmera plus tard, car il se rendra compte que sa réaction était exagérée et comprendra que c’est la peur qui a parlé pour lui. Soit il restera inconscient et gardera l’état de colère pendant longtemps. Certaines personnes ramènent ainsi leurs émotions négatives à la maison.

2e réaction : Figer

Bob, lors de l’impact, ressent son cœur se serrer et l’entend battre très fort. Il sait qu’il devrait sortir de l’auto pour aller vérifier les dommages et remplir un constat à l’amiable, mais il n’est pas capable de bouger. La peur le fige et il commence à s’imaginer toutes sortent de scénarios négatifs qui le maintiennent dans cet état. Selon son degré de maîtrise des émotions, il reviendra plus ou moins rapidement en possession de ses moyens.

3e réaction : La fuite

Georges a été inattentif quelques secondes et ne s’est pas rendu compte du ralentissement de la circulation. Son auto percute celle de Bob. Sur le coup de la peur, au lieu d’immobiliser son auto, il prend la fuite laissant Bob en plan. C’est seulement plus tard qu’il réalise combien il a été irresponsable. Malheureusement, certaines personnes ne réalisent jamais leur inconscience et les émotions mènent leur vie.

Si vous êtes dans un moment où la peur est un sujet présent que vous aimeriez résoudre, il me fera plaisir de vous accompagner dans une séance de coaching. N’hésitez pas à poser vos questions sur mon approche, il me fera plaisir de vous informer!

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *